Euroweb Info
Image default

Formation bac pro pour une carrière professionnelle fulgurante

Après la 3ème, le chemin se sépare pour les collégiens. Il y a ceux qui vont préparer un baccalauréat général, d’autres entrent en bac technique. Mais pour les élèves souhaitant briller dans leurs vies professionnelles, la formation en bac pro s’avère être une option avantageuse. Insertion en milieu professionnel, choix sur les diplômes… Voici ce que vous devez savoir sur cette pédagogie.

Formation bac pro : diplômes et cursus disponibles

Ça y est, vous avez réussi la classe de 3ème, le BEP ou le CAP et vous souhaitez poursuivre vos études dans une formation en bac pro. Plusieurs portes s’ouvrent à vous : filières administratives, artisanat, agronomie, santé, arts… Au total, vous avez le choix entre environ une centaine de spécialisations pour décrocher votre qualification.

Le cursus professionnalisant dure 3 ans, l’emploi du temps étant subdivisé pour les cours et les stages au sein des entreprises. Pour les détenteurs de BEP ou de CAP, la préparation pour l’obtention du baccalauréat pro est de 2 ans.

Toutefois, le diplôme reçu à la fin de la formation est du même poids que le baccalauréat général et technique. Il s’agit d’une qualification de niveau 4 attestant que l’élève a réussi les épreuves théoriques et pratiques et ainsi, validé son cursus.

carrière professionnelle fulgurante

Formation bac pro : immersion progressive dans le monde du travail

Comme son nom l’indique, le parcours du lycée professionnel vise à initier les jeunes en herbe dans les activités professionnelles. Une fois l’inscription enregistrée, l’admis se prépare physiquement et mentalement pour une formation initiale faite de successions de cours et de stages.

Dans la formation bac pro, il existe une option en alternance où les futurs bacheliers étudient et travaillent en même temps. Les élèves goûtent alors au salariat tôt dans leurs parcours, sans pour autant être soumis aux conditions d’un vrai salarié.

L’élève alternant passe 3 jours de la semaine à travailler et 2 jours à assister à ses cours. Pendant son immersion professionnelle, il est sous la responsabilité d’un mentor. Ce dernier l’accompagne dans son apprentissage, mais également dans les éventuelles difficultés auxquelles il est confronté.

La formation en bac pro en alternance est accessible au sein d’une MFR (Maison Familiale et Rurale) ou dans un CFA (Centre de Formation des Apprentis). L’inscription dans un lycée technique peut aussi se présenter comme une alternative intéressante.

A lire :   Le CACES R487 : obligatoire pour devenir grutier

Une facilité de choix de métier et de filière à l’issue de la formation

Dans la formation bac pro, la spécialisation a lieu dès le lycée. Il sera donc plus facile pour le bachelier de décider du métier dans lequel il souhaite s’épanouir. S’il a choisi la voie du bac pro agricole, c’est qu’il aspire à exercer dans l’agriculture, dans l’élevage ou dans l’exploitation des ressources agricoles.

D’ailleurs, la plupart des recruteurs considèrent les expériences et des compétences acquises comme étant un plus. Ceux qui ont passé un baccalauréat professionnel auront moins de difficulté à trouver un emploi. Mais certains décideront de suivre des formations universitaires pour avoir un BTS ou pour devenir ingénieurs, des qualifications qui les aideront davantage à la mise en route de leur plan de carrière.

Formation management associatif : cours pour gérer votre association avec succès grâce

Baptiste de Saint-Symphorien

Où se former et comment s’épanouir dans un domaine d’expertise

Emmanuelle La Ramée

Le Video Learning : un outil efficace pour la formation à distance des télétravailleurs

Denis Béraubé

Laissez une réponse à