Catégories
Immobilier, locatif, achat et vente

Frais de clôture du vendeur

Qu’est-ce que les frais de clôture pour les vendeurs ? Quelles sont les principales composantes des frais de clôture qu’un vendeur doit connaître ? Lisez la suite, pour trouver toutes les réponses.

Contrairement à la vente d’une marchandise, la vente d’un bien immobilier entier peut être un processus compliqué. Il y a plusieurs détails juridiques et financiers à examiner, qui s’ajoutent aux dépenses totales qu’un vendeur paie, avant de conclure l’affaire. Il est essentiel qu’un vendeur connaisse les frais de clôture, qui réduisent marginalement son bénéfice global. Étant une composante importante du coût global de la vente, un vendeur doit être clair sur tout ce qu’il devrait payer, pour conclure la transaction.

Que sont les frais de clôture du vendeur ?

En principe, la vente d’un bien immobilier ne devrait impliquer qu’une seule transaction, à savoir le paiement du prix de vente du bien par l’acheteur. Le transfert d’argent est effectué, ils se serrent la main et l’affaire est conclue. Si seulement, cela avait été aussi simple ! Il existe plusieurs frais associés que l’acheteur et le vendeur doivent payer, afin de légitimer la transaction. Les frais de clôture du vendeur sont la somme totale de tous les frais qui sont débités du compte du vendeur lors de la clôture d’une transaction immobilière. Ils comportent de nombreux éléments. Voici les plus importants d’entre eux :

Frais de courtage immobilier

L’une des composantes les plus importantes de ce coût est la commission de courtage versée à l’agent immobilier, qui peut représenter entre 3 % et plus de 8 % des frais de vente. Si vous trouvez un acheteur par vous-même, votre potentiel de profit pour la transaction sera plus important.

Remboursement de l’hypothèque

Tous les prêts immobiliers associés à la propriété doivent être payés, avant la conclusion de l’affaire, à moins que l’acheteur ait accepté de payer. Un vendeur doit s’assurer que tous les prêts immobiliers ont été soldés avant la vente.

frais vendeurs

Frais juridiques impliqués

Vous avez besoin des services d’un avocat, qui s’occupe de toutes les formalités juridiques liées à la transaction, y compris la création de l’acte, la consultation concernant la fiscalité locale et la procédure de transfert de titre. Ainsi, les frais d’avocat s’ajoutent aux frais de clôture, pour le vendeur.

Assainissement des dettes fiscales

Toute dette fiscale et tout privilège fiscal imposé sur la propriété doivent être effacés avant la clôture de l’affaire. Toutes les autres factures de services publics et autres taxes associées à la propriété doivent être payées, afin d’ouvrir la voie à un transfert de titre sans heurts.

Frais et taxes liés au transfert de titre

Il y a des taxes associées au transfert de titre, selon les lois de la ville et de l’État, qui constituent un autre ajout aux frais de clôture globaux, pour le vendeur.

Autres frais

Il y a beaucoup d’autres frais et dépenses associés qui comprennent :

  • Frais d’assurance titres
  • Les frais d’entiercement, le cas échéant
  • Frais d’assurance de la garantie du logement
  • Frais d’inspection de la maison
  • Frais de certificat de conformité
  • Frais de société coopérative ou d’association de propriétaires
  • Frais de la FHA &amp ; frais de mainlevée des dossiers crédits

La plupart des frais détaillés qui composent les frais de clôture sont inévitables. Le seul élément que le vendeur peut éviter de payer sont les frais de courtage, en trouvant un acheteur pour sa propriété sans l’aide d’un agent immobilier. Vous aurez besoin des services d’un avocat pour superviser toutes les formalités juridiques impliquées.

Une fois que vous avez trouvé un acheteur et que vous êtes prêt à aller de l’avant avec une transaction, calculez l’ensemble des frais de clôture impliqués et assurez-vous de prendre des dispositions pour les payer à l’avance. De cette façon, vous n’aurez pas à vous inquiéter de dépenses surprises, que vous auriez à payer, le jour du transfert de titre et de la conclusion de l’affaire. Prenez l’aide de votre avocat et déterminez tous les détails financiers et juridiques de l’opération immobilière, avant de vous lancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *