Euroweb Info
Image default

Comment estimer la valeur résiduelle de votre véhicule de société ?

Chaque entreprise dispose d’une politique claire concernant le parc automobile. Pour les enseignes qui opèrent dans le service de la location de véhicules, la revente semble la meilleure idée après quelques années d’utilisation de chaque voiture. Pour cette option, il faut avoir une idée sur la valeur résiduelle du véhicule de la société.

 La valeur résiduelle d’une voiture, kesako?

La valeur résiduelle concerne les voitures concernées par la location de longue durée. En effet, il s’agit de l’estimation de son prix de revente après ou à l’approche de la fin du contrat. En vérité, la voiture sera ainsi proposée sur le marché de l’occasion.

Il est important de retenir qu’au fil des années, en considérant sa dépréciation constante, le bien devient obsolète. Alors que l’entreprise constate que l’amortissement du véhicule touchera à sa fin dans quelques années, il convient de le vendre pour éviter la perte.

voiture ocasion

 Le calcul de la valeur résiduelle

Avant de passer au calcul, il est important de collecter quelques données. Il s’agit principalement du coût de la voiture lors de son achat, sa durée de vie prévue ainsi que sa base amortissable.

En comptabilité, retenez la formule suivante :

« Valeur résiduelle = Prix d’achat – montant des amortissements cumulés »

Pour obtenir un résultat correct, diminuer le prix d’achat du cumul des amortissements s’avère incontournable. il faut effectuer un tableau des amortissements. Vous profiterez d’un taux de dépréciation de la voiture. Si l’entreprise a acquis un véhicule neuf, le taux d’amortissement est généralement à 20% pour une durée de 5 ans. Cependant, il faut considérer l’usage du véhicule. Pour une voiture qui parcourt des centaines de kilomètres par jour, sans des pauses, le taux d’amortissement augmente à 25% et se limite à une durée de 4 ans.

Il faut savoir que pour un actif utilisé depuis peu de temps, la valeur résiduelle pourrait-être positive ou nulle. Si vous l’entreprise a proposé le véhicule en location seulement pendant 12 mois, alors que la durée de l’amortissement s’étend sur 5 ans, il est possible de profiter d’un prix de vente intéressant.

 Les bonnes raisons pour découvrir la valeur résiduelle

Afin de prévenir la perte de valeur d’un actif, notamment si sa durée de vie est déjà courte, savoir sa valeur résiduelle pourrait aider l’entreprise à prendre une décision.

A lire :   Véhicule en fourrière à Paris : les avantages et les désavantages d'y laisser votre moto

Cette valeur s’avère nécessaire dans quelques points :

  • L’évaluation du prix de vente de la voiture ;
  • Le calcul du loyer raisonnable en cas de location de longue durée ou de location avec option d’achat ;
  • Assurance auto. En principe, l’assureur considère la valeur résiduelle pour définir l’indemnisation en cas de sinistre.

Alors que vous n’avez pas de connaissances fiables en comptabilité, confiez le calcul de la valeur résiduelle de votre véhicule d’entreprise à un expert dans le domaine. Proposez votre projet à l’équipe finance et comptabilité de votre entreprise. A savoir que la valeur résiduelle de la voiture ne sera pas forcément sa propre vente. Les acheteurs prennent en compte les détails techniques du véhicule pour proposer une offre.

Comment se préparer à l’examen du permis de conduire avec une auto-école en ligne ?

Location de voiture à bas prix : Les avantages et les inconvénients à connaître

Processus de personnalisation des plaques d’immatriculation en ligne pour se démarquer

Emmanuelle La Ramée

Laissez une réponse à