Euroweb Info
Image default

Comment choisir le logiciel de recouvrement de créances client parfait ?

D’un point de vue légal, efficient et sécurisé, ledit logiciel de recouvrement est important. Via une seule et unique plateforme, il est possible de compiler et retrouver toutes les données financières de votre société. En plus de vous faire gagner un temps considérable et éviter les erreurs humaines (fautes de frappe, suivi et relances), ce type d’outils vous fera gagner en productivité et en sérénité. Plus besoin de courir après les impayés, votre tableau de bord est à portée et vos soucis éloignés. Voici nos conseils pour choisir la solution logicielle idéale pour votre société.

Que dit la loi d’ici à 2026 ?

Avant de parler fonctionnalités, parlons obligations. Les différentes étapes du processus de recouvrement doivent être suivies scrupuleusement et bien entendu, de façon légale ! Dans quelques années, le processus de la commande de paiement va évoluer. Cette nouvelle donnée va reformater nos usages mais surtout nos outils pour s’y conformer. Pour le lettrage, le recouvrement mais aussi pour les prévisions de trésorerie, l’obligation pour tous de la facturation électronique va bouleverser le monde de l’entreprise. Comment s’y préparer ? L’idée est d’investir dans une solution logicielle puissante, solide et pérenne.

Note importante : attention, le futur logiciel de recouvrement devra être compatible avec la plateforme de facturation publique (de son petit nom Chorus Pro) ainsi que pouvoir se connecter aux futures Plateformes de Dématérialisation Partenaires (PDP).

logiciel de recouvrement

Pourquoi mettre en place une procédure de recouvrement efficace ?

Le recouvrement des créances est en relation directe avec la gestion du risque client, et par conséquent, la gestion de la trésorerie. C’est de votre santé financière qu’il est question ! Peu importe la taille et le secteur d’activité, relancer et chercher les impayés est une activité chronophage mais malheureusement nécessaire pour assurer la pérennité de la société. Pour ce faire, il existe différentes procédures – amiables ou bien judiciaires – et bien entendu, se faire accompagner par une agence spécialisée comme celle-ci : https://www.cashontime.com/

Quelles sont les caractéristiques techniques à prendre en compte ?

N’ayez crainte, on ne va pas rentrer dans les détails informatiques. Pour bénéficier de manière optimale d’un logiciel de recouvrement, vous devez prendre en considération différents critères et sans oublier les fonctionnalités essentielles pour votre structure comme :

  • la taille de votre structure : le logiciel devra être adapté à votre société (TPE, PME, franchise ou multinationale)
  • les échanges entre les différentes parties : pouvoir se connecter aux différents fournisseurs d’informations financières et aux solutions informatiques du secteur de l’assurance-crédit
  • l’aspect user friendly de l’outil, la facilité de prise en main
  • les besoins applicatifs : le nombre d’opérations à suivre, les délais à appliquer, le nombre de scénarios de recouvrement à créer.
  • le reporting et les fonctionnalités : en lien avec vos solutions informatiques déjà en place, le logiciel devra se synchroniser avec les outils d’ores et déjà utilisés
  • l’aspect collaboratif de l’outil : pour échanger facilement les informations entre les différents services internes
  • la qualité des lettres de relance
  • le budget, bien évidemment… sous forme d’abonnement ou de licences par utilisateur
A lire :   Les mythes fiscaux que même les propriétaires intelligents croient être vrais

B2b dgfip : à quoi correspond ce prélèvement DGFIP ?

Stagiaire expert-comptable sans DSCG : quelles opportunités ?

Michael Chaunior

11 Idées d’entreprises à faible pénétration pour gagner de l’argent

Denis Béraubé

Laissez une réponse à