Catégories
Immobilier, locatif, achat et vente

Comment fonctionne une vente à découvert

Depuis peu, une vente à découvert est acceptée comme une meilleure option, par rapport à une saisie. Cependant, une vente à découvert a également ses propres avantages et inconvénients.

Lorsqu’il s’agit d’acheter une maison, les prêts immobiliers sont si courants. Dans ce cas, le prêteur aura toujours une garantie sur la propriété concernée, et en cas de défaut de paiement crédit, le prêteur peut procéder à une forclusion. Comme une saisie peut affecter l’historique de crédit de l’emprunteur, celui-ci essaiera de l’éviter par tous les moyens possibles. Même le prêteur peut parfois favoriser l’évitement de la saisie, afin d’éviter les dépenses et les retards de procédure. Dans de telles situations, l’option la plus recherchée par les deux parties, est la vente à découvert.

Qu’est-ce qu’une vente à découvert

Si l’emprunteur ne trouve aucun moyen pour les paiements crédits, alors il peut approcher le prêteur, en suggérant une vente à découvert. Une vente à découvert est la vente du bien immobilier par son propriétaire, avec le consentement du prêteur, qui a fourni le montant du prêt nécessaire à l’achat dudit bien. Dans le cas d’une vente à découvert, le produit de la vente peut être inférieur au montant que l’emprunteur doit au prêteur. Le principe de base d’une vente à découvert est que l’emprunteur peut vendre le bien (pour lequel il a contracté le prêt) et rembourser le prêteur, si ce dernier est d’accord. Cependant, il n’est pas garanti qu’il obtienne un bon prix pour son bien et qu’il rembourse sa dette. S’il ne parvient pas à obtenir le montant restant du prêt par le biais de la vente à découvert, le prêteur peut parfois consentir à une telle vente, sous certaines conditions. Dans ce cas, le montant restant du prêt peut ou non être annulé par l’institution prêteuse. Le facteur le plus important d’un processus de vente à découvert est l’approbation par le prêteur, et les termes et conditions pour la même chose.

vente à découvert

Comment cela fonctionne

  • Dans un premier temps, l’emprunteur doit s’adresser au service d’atténuation des pertes de l’établissement prêteur et demander une vente à découvert. Par la suite, l’atténuateur de pertes agit comme un médiateur entre l’emprunteur et le prêteur, mais il ne peut pas approuver la demande en tant que telle.
  • Le prêteur doit se soumettre à certaines procédures, afin d’être qualifié pour une vente à découvert. L’emprunteur doit avoir fait défaut dans le remboursement de son prêt immobilier pendant au moins un mois (31 jours). La valeur actuelle dudit bien doit être inférieure au montant du prêt immobilier restant. L’emprunteur ne doit pas avoir d’autres actifs que ledit bien, et il doit être confronté à de réelles difficultés pour rembourser le prêt.
  • Avant tout, si la procédure de forclusion a déjà été entamée, alors une demande de vente à découvert ne sera pas prise en compte. La demande de vente à découvert sera approuvée par le prêteur, seulement après avoir considéré tous les facteurs qui sont mentionnés ci-dessus.
  • L’emprunteur peut avoir à subir des vérifications financières et peut également être tenu de soumettre divers documents. La plupart des prêteurs crédits exigent que l’emprunteur fournisse une lettre de difficultés de vente à découvert, indiquant ses problèmes qui ont conduit au défaut de paiement.
  • Certains des prêteurs exigent que l’emprunteur trouve un acheteur, afin d’approuver la demande de vente à découvert. D’autres peuvent approuver la demande, puis permettre au prêteur de trouver un acheteur dans un délai stipulé. Dans le cas où l’acheteur ne parvient pas à acheter la propriété, la forclusion se produira.
  • La partie la plus importante est les conditions concernant le montant restant, c’est-à-dire la différence entre le prix de vente et le montant du prêt. Dans certains cas, ce montant sera radié, mais d’autres doivent le payer au prêteur. Le premier type de vente à découvert s’appelle le paiement intégral sans poursuite du jugement de carence et le second, le jugement de carence. Le prêteur et l’emprunteur doivent négocier ces conditions avant l’accord.

En bref, une vente à découvert est une bonne option pour l’emprunteur afin d’éviter la saisie, si le prêteur est d’accord pour cela. Ainsi, l’emprunteur peut éviter tout effet négatif sur son score de crédit. Cependant, une vente à découvert peut également affecter la cote de crédit de l’emprunteur, mais pas aussi gravement qu’une saisie. L’emprunteur peut également négocier avec l’institution de prêt concernant le sujet.

Comment une vente à découvert fonctionne-t-elle pour un acheteur ? Du côté de l’acheteur, une vente à découvert est toujours une affaire profitable, car il obtient un bien à un prix bien inférieur. Même le prêteur peut en bénéficier, car il peut sauter les procédures et les dépenses d’une saisie. Même si la vente à découvert est une option très recherchée pour éviter une saisie, l’emprunteur et le prêteur doivent négocier les différentes conditions, avant de parvenir à un accord.

Disclaimer : Cet article n’a qu’un but informatif et ne doit pas remplacer les conseils d’un expert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *