Euroweb Info
Image default

Tout ce qu’il faut savoir sur les assurances pour loyer impayé

Des milliers de particuliers et de professionnels se concentrent dans l’investissement sur l’immobilier locatif. Ce dernier permet d’obtenir des revenus stables et durables. De nombreuses propriétaires auraient été victimes des squatteurs au moins une fois. Raison pour laquelle les assurances pour loyer impayé seraient intéressantes.

Les avantages de l’assurance loyer impayé

Avoir des retards sur la réception du loyer s’avère un cauchemar pour les propriétaires. La plupart du temps, après une discussion réfléchie, le locataire pourrait donner une date proche pour régler le loyer. Malheureusement, dans certains cas, les locataires défaillants refusent de régulariser le paiement. Souscrire à une assurance loyer impayé s’avère ainsi une option intéressante. En cas d’impayés, l’assureur couvre les arriérés financiers du locataire. Même si ce dernier décide de quitter l’habitation, il sera tenu à rembourser ses dettes.

L’assurance loyer impayé concerne également les propriétaires qui ont brusquement perdu leur locataire : décès, départ sans préavis, etc. Dans l’un de ces cas, le propriétaire reçoit des indemnités, et ce, jusqu’à ce que la maison soit occupée par un nouveau locataire.

Sachant que l’assureur garantit la prise en charge de toutes les formalités et procédures judiciaires jusqu’à ce que le locataire décide de recouvrir sa dette.

loyer impayé

Les conditions d’éligibilité à l’assurance loyer impayé

Alors que l’assurance loyer impayé vous intéresse, il est recommandé de comparer les prestations de quelques compagnies d’assurance. Vous aurez à souscrire à un contrat individuel, si vous prenez en main la gestion de votre logement. En même temps, découvrez les conditions d’éligibilité.

En règle générale, les assureurs acceptent d’assurer les propriétaires qui accueillent un locataire sans tuteur ou encore un étudiant. Sachez que vous serez éligible si votre revenu mensuel représente le triple du coût du loyer au minimum.

Sachant qu’en souscrivant à une assurance, vous aurez à payer une cotisation. Pour les assureurs privés, le coût mensuel est de 300 € et plus en moyenne. Cependant, la plupart des assureurs définissent le tarif en fonction du montant du loyer annuel. Pour ce cas, la cotisation représente entre 2 et 5 % du loyer.

Les conseils pour sélectionner les locataires bons payeurs

Que vous preniez en charge la recherche de votre locataire ou que vous fassiez confiance à une agence immobilière, acceptez uniquement des personnes sérieuses. Mais faites attention, les gens ne peuvent pas être jugés par leur apparence. Il est conseillé d’imposer des dossiers pour chaque candidat. Demandez quelques documents-clés : fiche de paie, certificat de travail, quittance du dernier loyer, etc. Sans oublier de vérifier la véracité des informations sur les pièces. Assurez-vous que votre futur locataire n’aura pas de problème avec le paiement du loyer. Puis, à la rédaction du contrat de bail, il est conseillé d’y inscrire le jour limite du paiement du loyer tous les mois : le 05, le 10 ou le 30.

Dans le cas où vous enregistrez un retard, agissez le plus vite possible, sans offenser le locataire. Demandez un motif valable, mais surtout le paiement en urgence du montant à acquitter.

5 erreurs financières stupides qui peuvent entraîner le refus de votre prêt immobilier

Emmanuelle La Ramée

Comment fonctionne la location avec option d’achat ?

Myriam Saussier

Devriez-vous cosigner une hypothèque ? Les risques d’aider quelqu’un à acheter une maison

Myriam Saussier

Laissez une réponse à